De la viande à l’assiette : qu’y a-t-il dans vos saucisses et hamburgers ?

20 septembre 2019

Jour de courses, vous vous rendez au rayon surgelé pour choisir vos knackis ou de la viande hachée. Ce type de produit est facile à préparer, ne demande pas beaucoup de temps et se cuit très rapidement. Mais pour bien choisir les aliments à donner à votre famille, il est important de savoir ce que contiennent ces produits.

Une recette traditionnelle, mais revisitée

Les plats proposés dans les magasins et supermarchés sont parfois inspirés de recettes de terroir. Par exemple les knackis, ces saucisses fumées très appréciées par le public, sont à l’origine des productions artisanales de Strasbourg. Elles sont conçues avec de la viande de porc mélangée à du gras et hachée finement avant d’être assaisonnée.

Toutefois, pour produire en quantité, les industriels ajoutent d’autres produits loin d’être naturels. Il s’agit de liants comme le lactosérum ou les fibres de blé, mais aussi de conservateurs telles que le nitrite.

La façon de préparer la viande est également différente en fonction des fabricants. Pour se différencier les uns des autres, les marques ajoutent à leur viande des ingrédients qui vont changer légèrement le goût ou augmenter le temps de conservation.

De la viande séparée à la machine

Pour obtenir vos nuggets et vos steaks hachés, les industriels font appel à beaucoup de personnel, mais aussi des machines. Il s’agit d’appareils spécifiques pour séparer la viande des os qui va permettre de garder un maximum de chair de haute qualité. Vous pouvez trouver ce type de machine chez Lima France par exemple, qui peut désosser des poulets ou encore du veau et du porc.

L’utilisation de ces dispositifs permet de réduire les déchets récoltés dans le processus de fabrication. La viande sera en plus facilement manipulée pour obtenir des steaks hachés pour garnir vos sandwichs ou encore des viandes panées avec de la chapelure et de la farine.

Certains producteurs n’hésitent pas à transformer les restes comestibles de viandes en les broyant. Ces derniers vont aussi être compactés pour servir d’additif pour d’autres recettes.

Les viandes transformées sont-elles dangereuses pour la santé ?

L’utilisation d’une machine pour enlever les os de la carcasse ne va pas directement impacter sur la qualité de la viande. Si à l’origine, le fabricant utilise des produits de bonne qualité, les risques pour la santé sont déjà réduits. Mais il est essentiel de prendre le temps de lire les étiquettes pour connaître les autres composants qui accompagnent cette viande. Un produit qui affiche 100 % de viande peut comprendre des os broyés, de la peau, des vaisseaux ou encore du glutamate. Cet ingrédient permet de donner du goût au produit, mais il favorise l’obésité.

Privilégiez les marques bio et celles qui garantissent la provenance de leur viande pour votre achat. La traçabilité de l’animal est également importante pour être certain de ce que l’on mange. Vous pouvez aussi opter pour les solutions alternatives comme les saucisses au soja ou les nuggets de soja.

Rendez-vous sur Hellocoton !

You May Also Like

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.