Le Spice Bag, la recette explosive venue d’Irlande

27 septembre 2018

La vie nocturne apporte son lot de surprises sur le plan culinaire ! C’est scientifiquement prouvé : les soirées alcoolisées donnent envie de manger au moment où l’euphorie du moment redescend et où il serait plus sage d’aller se coucher.

Dès lors, nombreux sont les fêtards qui se ruent sur le premier stand de kebab et de crêpes qu’ils rencontrent sur leur route du retour à la maison. Nombreux sont ceux aussi qui optent pour un arrêt au fast-food du coin pour avaler un burger et quelques frites plutôt que de rentrer se cuisiner des pâtes avant de s’effondrer de fatigue.

Enfin, d’autres, plus innovants, se laissent potentiellement tenter par la pizza cone, un nouveau type de snack food qui me plaît plutôt bien (à petite dose bien sûr). À présent, je vous propose de découvrir un nouveau type de plat post-soirée qui a tout bon pour conquérir le cœur des Français : le Spice Bag, qui a déjà largement conquis celui des Irlandais.

Photo par Sean Zissou, CC BY-SA-4.0

Un plat venu d’Irlande

De par mon passage en Irlande il y a quelques années, je peux vous l’affirmer : là-bas, il est très commun pour les fêtards, après avoir enchaîné des pintes de bières ou de cidre dans l’une des nombreuses tavernes de Dublin et quelques pas de danse endiablés dans l’un des nombreux clubs de la ville, de chercher à se faire un dernier plaisir, culinaire cette fois, dans leur soirée.

Cela passera généralement, comme par chez nous, par un arrêt à la supérette du coin ouverte 24h/24 pour un sandwich, un paquet de chips ou des frites (puisque, en Irlande, les magasins proposent presque toujours des plats chauds et sandwiches à commander sur place). Mais cela passe aussi de plus en plus par la dégustation d’un Spice Bag, à savoir un plat de frites épicées.

En pratique, le Spice Bag se trouve dans les restaurants chinois, qui proposent eux aussi de plus en plus de plats spécialement conçus pour les personnes présentant une faim de loup à 3 ou 4 heures du matin, en rivalisant dès lors avec les traditionnels snacks anglo-saxons. Vous l’aurez compris, comme tous les autres types de snack food, le Spice Bag ne fait pas particulièrement dans la légèreté puisqu’il s’agit d’une boîte renfermant à la fois du poulet croquant, des frites et, c’est là ce qui fait toute la différence, un mystérieux mélange d’épices chinoises qui vient relever l’ensemble du plat, parfois également accompagné de poivrons et d’oignons.

Un remède anti-gueule de bois ?

Selon plusieurs sites touristiques, ce qui contribue grandement au succès de ce plat d’un nouveau genre, le Spice Bag serait une « arme culinaire contre la gueule de bois ». Autant vous dire qu’il s’agit-là d’un argument de vente très puissant en Irlande, où les fêtards se lâchent particulièrement, comme en atteste les pavés du quartier de Temple Bar à chaque fin de soirée.

De mon côté, je ne peux pas réellement confirmer cette hypothèse puisque je n’ai recueilli aucun témoignage allant dans ce sens et puisque je n’ai pas encore eu l’occasion de l’expérimenter moi-même. Mais j’ai envie de dire que ça se tente, à l’heure où il n’existe toujours pas de recette miracle pour lutter contre l’enfer des lendemains de soirée.

En tout cas, ce que l’on sait aujourd’hui, c’est que le Spice Bag a été inventé (si on peut considérer ce plat simple comme une invention) au sein du restaurant asiatique Sunflower dans la banlieue de Dublin. À l’origine, ce sont les employés de l’établissement qui se préparaient ce plat entre eux avant que les clients n’exigent son apparition sur le menu.

Découvert autour de 2015, ce nouveau plat de restauration rapide, populaire à Dublin comme dans d’autres régions d’Irlande en s’inspirant de la cuisine asiatique tout en l’assimilant à la culture culinaire anglo-saxonne, a rapidement su conquérir les foules, en s’imposant désormais comme étant le plat le plus commandé à emporter dans le pays. Ou, au moins, l’un des plats les plus commandés par les fêtards en fin de soirée, à égalité avec le burger !

Photo, CC0

Le marketing s’empare du phénomène

Si je vous parle du Spice Bag aujourd’hui, c’est tout simplement parce qu’il promet plus que jamais de s’inviter partout, et notamment en France. D’un point de vue pratique, d’une part, ce plat, qui coûte en moyenne 5 euros et qui permet d’être calé pour un bon moment, a tous les atouts en main pour séduire les jeunes Français qui souhaitent découvrir de nouvelles saveurs.

Et d’autre part, nombreuses sont les marques qui ont déjà su cerner la popularité de ces snacks épicés et qui ont bien l’intention de l’inviter dans le quotidien du plus grand nombre. Ainsi, au début du mois de septembre, la marque de chips irlandaise Tayto a lancé une nouvelle saveur de chips après avoir lancé un sondage auprès des Irlandais pour connaître leurs envies. Verdict : ce sont des chips saveur Spice Bag qui viennent donc d’être commercialisées. Soyez-en sûr, le phénomène Spice Bag est en marche.

Rendez-vous sur Hellocoton !

You May Also Like

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.