Comment utiliser un fumoir ?

14 décembre 2022

Si vous avez entendu parler des fumoirs à usage domestique et que vous avez bien envie d’en tester un, vous êtes au bon endroit ! Fin gourmets, amateurs de techniques culinaires élaborées ou testeurs de tendances gastronomiques, vous ne regretterez pas d’investir dans un fumoir afin de traiter différents produits. Grâce à cet outil, vous ferez passer vos plats à un niveau de gourmandise supérieure. Voici sans plus attendre tout ce qu’il faut savoir au sujet des fumoirs et de leur utilisation.

Qu’est-ce que le fumage ?

Le fumage est une technique de cuisine qui se réalise à l’aide d’un fumoir. Le fumoir est quant à lui un outil intéressant qui permet de traiter divers aliments, principalement de la viande et du poisson, mais pas uniquement. En effet, il est aussi possible de fumer des légumes, par exemple. La technique consiste à exposer un produit à de la fumée produite par un combustible et à une température précise selon la technique de fumage utilisée.

Après un passage dans un fumoir, l’aliment est transformé tant au niveau du goût que de la texture. Il peut avoir été cuit, avec une technique de fumage à chaud, ou non cuit grâce à la technique de fumage à froid. Dans les deux cas, il en ressort avec une saveur et une odeur caractéristique qui leur confèrent de nouvelles qualités organoleptiques.

Bon à savoir : la technique du fumage est une technique ancestrale qu’on utilisait principalement pour conserver les aliments. Les aliments fumés les plus connus sont, par exemple, le saumon fumé, mais aussi les saucisses fumées, ou encore, les magrets fumés, etc.

Quels sont les différents types de fumoir ?

Quels sont les différents types de fumoir ?

Pour savoir comment utiliser un fumoir, il faut déjà savoir de quel type de fumoir on parle. Il en existe en effet plusieurs, à savoir :

1 – Le fumoir à braises (à charbon, à copeaux ou à granules)

Les fumoirs à braises sont des fumoirs traditionnels qui permettent de fumer des aliments grâce à de la fumée produite par la combustion de bois, sous diverses formes. Utilisable en extérieur, il nécessite une certaine maîtrise du fumage, ainsi qu’une surveillance constante, notamment de la température intérieure.

2 – Le fumoir électrique

Le fumoir électrique est un fumoir nouvelle génération qui permet de fumer des aliments de façon plus accessible. Il existe différents modèles de fumoir électrique. Certains fonctionnent uniquement à l’électricité et d’autre peuvent aussi intégrer l’utilisation de sciure de bois ou de copeaux qui permettent de produire une fumée parfumée, bien plus intéressante pour le fumage des aliments. La principale contrainte réside dans la nécessité de disposer d’une alimentation électrique pour ce type d’appareil.

3 – Le fumoir à gaz

Le fumoir à gaz est une option intéressante pour réaliser le fumage de vos aliments. Comme pour un fumoir électrique, il est préférable de choisir un fumoir pouvant intégrer l’utilisation de bois afin de pouvoir diffuser une fumée parfumée qui enveloppera délicieusement vos aliments.

Les différentes étapes d’utilisation d’un fumoir

Utiliser un fumoir ne s’improvise pas et si vous avez envie de vous lancer dans ce type de préparation, il vaut mieux savoir comment s’y prendre. Pour cela, voici une méthodologie complète qui vous aidera à devenir un vrai pro du fumage.

Étape 1 : la préparation du fumoir

Préparer le fumoir est indispensable. Il s’agit d’une étape assez simple, mais qu’il ne faut pas négliger. Elle consiste à recouvrir les parois du fumoir avec de la fumée en utilisant du charbon ou du bois. Durant cette étape, qui dure plusieurs heures, il faut faire monter la température du fumoir à 255 °C, avant de l’abaisser à 105 °C et de laisser la fumée s’y diffuser pendant plusieurs heures. Cette étape n’est à réaliser que lors de la première utilisation du fumoir.

Étape 2 : intégrer la sciure

C’est dès la seconde utilisation que vous pourrez commencer à fumer vos aliments. Pour ce faire, vous devez commencer par choisir l’essence de bois qui convient en fonction de l’aliment à fumer. En effet, chaque essence produit un fumage particulier qui influencera le goût du produit. Le hêtre est communément utilisé, mais on peut aussi employer du sapin, du cerisier, du noyer, etc. La sciure doit surtout être 100 % naturelle et provenir de bois sec et jamais traité. Il suffit ensuite de placer le bois dans le bac réservé et de lancer la combustion.

Bon à savoir : vous pouvez intégrer des herbes, des baies, ou encore, des épices à la sciure, si vous souhaitez apporter une complexité aromatique à votre fumage.

Étape 3 : le préchauffage du fumoir

Avant de placer vos aliments dans le fumoir, il est important de le préchauffer. Pour ce faire, il convient de le laisser monter à la température souhaitée durant une vingtaine de minutes afin d’y créer une atmosphère uniforme.

Étape 4 : le fumage

Si vous effectuez un fumage à chaud, vous devez attendre que la température du fumoir se stabilise entre 80 °C et 135 °C. La température exacte est à choisir en fonction de la viande choisie et de son épaisseur. Lorsque vous avez atteint la température idéale, vous pourrez enfin placer l’aliment sur la grille de fumage. Durant le processus, vous devrez vous assurer que le fumoir est bien alimenté afin de produire le fumage désiré. Mais attention, pour un fumage réussi, il ne faut jamais ouvrir le fumoir plus de 2 fois au cours du cycle. Vous pouvez aussi prendre soin de badigeonner les aliments pendant le fumage et éventuellement de les retourner en cas de besoin.

En conclusion :

Vous y êtes ! Si vous êtes parvenu jusqu’ici, alors vous êtes maintenant en mesure de fumer vos aliments comme un vrai pro ! Cette technique vous permettra d’obtenir des mets savoureux et de créer des recettes délicieuses. Qu’il s’agisse de fumer simplement, ou de cuire vos aliments, le résultat est toujours spectaculaire. Pour un repas de fêtes, ou un déjeuner convivial, n’hésitez pas à utiliser un fumoir afin d’épater vos amis et votre famille.

Crédit Image : Shutterstock et pixabay

Partagez cet article sur :

You May Also Like

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.